lundi, octobre 13

Loyers impayés groupe, les administrateurs de biens en mal d'assureurs

La concentration des acteurs sur le marché de l'assurance loyers impayés d'une part et la hausse de la sinistralité, due aux problèmes économiques d'autre part, rendent la tâche difficile aux administrateurs de biens qui cherchent des couvertures pour leurs clients bailleurs.

Combien de lots faut-il gérer pour négocier un contrat loyers impayés groupe ?



Il y a quelques mois encore, un administrateur de bien en phase de constitution de portefeuille qui souhaitait garantir une cinquantaine de lots trouvait un panel assez large de fournisseurs. Il pouvait même dans certains cas négocier le tarif et adapter les garanties de son contrat aux besoins de sa clientèle (départ prématuré du locataire, protection juridique, vacance locative...).

Cette époque est désormais révolue. Avec moins de 100 lots, un gestionnaire locatif trouvera peu de solutions sur le marché. Et même pour ceux qui ont eu le privilège de trouver un contrat pour les «petits groupes», l'équation de l'équilibre technique de leur contrat est difficile à résoudre.


L'administrateur de biens, souscripteur d'un contrat groupe, est comptable de ses résultats.

jeudi, octobre 2

Solly Azar, la garantie des loyers remise en avant

Une crise économique qui a impacté l'opérateur historique


Alors que le projet de loi «Alur», initié par l'ancienne ministre du logement Cécile Duflot, envisageait la disparition des assurances loyers impayés au profit d'un dispositif d'état, le ralentissement économique faisait augmenter le chômage et l'insolvabilité des ménages.

Ainsi le groupe SOLLY AZAR, premier opérateur a avoir créé un centre de gestion "loyer impayés" en 1996, a du faire face à un double défi : gérer un volume de sinistres croissant avec des moyens limités (la loi «Alur» ayant bloqué la plupart des investissements sur ce marché de niche).
Pris en ciseau, le courtier grossiste a rencontré des difficultés importantes de gestion et a vu l'insatisfaction de ses assurés exploser.


L'assurance loyer impayé au coeur du métier


Pourtant Monsieur Solly Azar, fondateur du groupe éponyme en 1977, était un visionnaire lorsqu'il lança l'activité d'assurance loyers impayés au milieu des années 90. Depuis, ce sont plus de 100 000 biens immobiliers qui sont assurés par l'intermédiaire du courtier parisien qui a acquis une expertise dans cette branche.

Fort de cette culture, le groupe Solly Azar, mené par sa directrice générale, a défendu activement la possibilité pour le propriétaire bailleur de choisir un assureur privé pour garantir son locataire face à loi «Alur», dont il a été obtenu la suspension pour ne pas dire l'annulation.

2014/2015 : Solly Azar revient avec une gamme produit large et des process révisés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...