vendredi, septembre 28

La garantie loyers impayés est le complément indispensable à l'assurance habitation.

L'assurance habitation est très importante pour chaque logement, que vous soyez propriétaire ou locataire. Les garanties qui vous sont proposées dans les contrats, vous permettent de pouvoir vous protéger contre certains risques, tels que les dommages électriques, les catastrophes naturelles, ou même les dégâts des eaux.

Cependant, si vous possédez une propriété immobilière que vous souhaitez louer, que ce soit pour un usage personnel ou professionnel, il vous est recommandé de souscrire une garantie loyers impayés en plus de votre assurance habitation.
En effet, que votre bien soit une maison, un appartement ou même un bureau, vous devez vous protéger en cas de litige avec votre locataire. Ce conflit peut être lié à des loyers impayés, à la détérioration des locaux, ou même à un non respect du préavis de départ.

En souscrivant cette assurance, vous serez couvert contre tous ces désagréments, et vous bénéficierez de conseils gratuits.  De plus, vous obtiendrez le paiement des mensualités pendant lesquelles vous ne pourrez pas louer votre logement, si votre bien doit être remis en état.

Avant toute souscription, vous pouvez demander un devis comparatif assurance, pour trouver l'offre la mieux adaptée à votre situation.
En fonction du bien que vous souhaitez louer, les tarifs et les conditions varieront obligatoirement.
N'hésitez pas à vous renseigner avant de souscrire cette assurance, si vous louez un bien immobilier.

vendredi, septembre 21

Bail : les clauses indispensables à y inscrire


Rappelons que l'inscription d'une clause de solidarité et d'une clause résolutoire dans le bail est une condition exigée par l'assurance loyers impayés. En cas d'absence de la clause de solidarité ou de la clause résolutoire, la souscription à la garantie des loyers est impossible.



CLAUSES A MENTIONNER DANS UN BAIL DE LOCATION

Dans le bail de location doivent apparaître les informations ci-dessous :
  • le nom et l'adresse du propriétaire et de son mandataire,
  • la durée de la location et la date d'effet du bail (date à laquelle le locataire dispose du logement)
  • la description du logement,
  • une description éventuelle des parties communes,
  • l'usage qui sera fait du local loué (sa destination),
  • le montant du loyer et les conditions de son éventuelle révision,
  • le montant du dépôt de garantie, limité à un mois de loyer hors charges,

Notre conseil : Evitez d'utiliser les modèles de baux gratuits. La majorité d'entre eux sont incomplets, inexactes, voir contraires à la loi. Préférez les modèles fournis par des sociétés juridiques ou certains services immobiliers payants sur Internet.

Pourquoi les assurances loyers impayés sont-elles nécessaires ?

Les propriétaires-bailleurs ont souvent l'impression que le fait d'avoir des locataires qui sont de bons payeurs suffit à leur garantir le paiement des loyers.

Pourtant, il s'avère que les accidents de la vie sont souvent à l'origine du non-paiement ; or ils sont difficiles à évaluer. En effet, un accident, un handicap, un licenciement, une séparation ne sont pas impossibles et ce sont des évènements qui peuvent arriver à tout moment de la vie.
Ils représentent d'ailleurs plus de 95% des causes d'impayés.

Les bailleurs ont alors tendance à croire que le fait d'avoir une ou plusieurs garanties locatives permettra de recouvrer le montant des impayés. Malheureusement ce n'est souvent pas le cas, ce n'est donc pas une garantie fiable à 100% car le cautionnement est difficilement applicable dans les faits.

Pour assurer les loyers qui ne seraient pas réglés, il est plus simple de prendre une assurance loyers impayés ou GRL. C'est une manière d'assurer que ses revenus fonciers lui seront bien versés chaque mois, sans avoir de mauvaise surprise. Il faut d'autant moins hésiter que cette assurance est peu onéreuse, elle nécessite peu d'investissement pour une vraie tranquillité d'esprit et financière.

Souvent ce loyer est destiné à apporter un revenu complémentaire ou bien à rembourser le prêt, il est donc important qu'il y ait une certaine régularité dans les versements.



jeudi, septembre 20

GRL : une Garantie des Risques Locatifs ou une Garantie des Revenus Locatifs ?







Officiellement, le terme GRL signifie la Garantie des Risques Locatifs.





Certains professionnels de l'assurance et de l'immobilier lui préfère la traduction de Garantie des Revenus Locatifs.


Suggérant une idée plus positive, la 2ème signification semble plus pertinente car cette assurance propose une garantie des loyers jusqu'à 70 000 € en cas d'impayés, ce qui constitue un niveau de protection assez exceptionnel sur le marché des assurances loyers impayés.





C'est donc une véritable protection des revenus locatifs qui est proposée aux propriétaires bailleurs.

vendredi, septembre 14

L'assurance juridique bailleur pour résoudre vos litiges

L'assurance juridique bailleur est un complément idéal à la garantie : loyers impayés.

Celle-ci intervient dans le cadre des litiges qui peuvent exister à tous les niveaux. En effet, c'est une protection juridique au champ d'action étendu. Elle peut agir dans le cadre d'un règlement amiable, mais aussi d'un règlement par une procédure judiciaire.

Elle peut être utilisée dans les conflits opposant le bailleur à son locataire, à sa banque, à ses fournisseurs, à une administration. Il faut juste que ces conflits soient en lien direct avec le bien protégé et le respect des clauses figurant dans le bail de location. Elle peut être sollicitée dans le cadre d'une poursuite du locataire, par exemple en cas de non-paiement du loyer ou alors dans la défense du propriétaire qui serait poursuivi par son locataire.

Elle aide à financer, tout ou partie, des frais financiers engagés dans la procédure amiable ou judiciaire, selon les règles énoncées dans le contrat.

mardi, septembre 11

Les étudiants sont-ils éligibles au dispositif GRL ?

Les étudiants sont-ils éligibles au dispositif GRL ? : Tantôt étudiants boursiers, tantôt étudiants le jour et travailleurs à temps partiel les soirs et week-end... Déterminer si cette catégorie de locataires est éligible au dispositif relève parfois du défi...

lundi, septembre 10

Les étudiants sont-ils éligibles au dispositif GRL ?


Tantôt étudiants boursiers, tantôt étudiants le jour et travailleurs à temps partiel les soirs et week-end... Déterminer si cette catégorie de locataires est éligible au dispositif relève parfois du défi !



Tout d'abord, si l'étudiant bénéficie de ressources mensuelles régulières (salaires, pension versée par les parents...), sa situation doit être appréciée de la même façon que pour tout autre candidat locataire. C'est à dire que son taux d'effort (loyer / revenus) ne devra pas dépasser le seuil maximum de 50%.




En revanche, si l'étudiant ne perçoit aucun revenu, la situation se complique... Car si la loi Boutin a autorisé, dans le cas des étudiants, que le propriétaire bailleur puisse demander la caution solidaire des parents, la convention GRL maintien l'impossibilité de recourir à ce type de garantie.




Par conséquent, la souscription d'une assurance grl sera impossible dans ce cas et le propriétaire bailleur devra alors recourir à une assurance loyers impayés classique (GLI).

vendredi, septembre 7

Colocations : obligation conjointe ou solidaire ?

Il existe deux types de colocation :
  • le bail à obligations conjointes
  • le bail à obligations solidaires 
Si le bail ne spécifie pas le type de colocation, ce dernier est assorti, par défaut, d'une obligation conjointe.

Obligation conjointe


Les colocataires sont conjointement responsables, cela signifie que chaque locataire est responsable de sa part de loyer.
Ainsi, si l’un des locataires ne paie pas sa quote part, vous ne pouvez pas obtenir de jugement pour forcer le colocataire au paiement du loyer. Néanmoins, vous pouvez l'obliger à déménager.

Obligation solidaire


Les colocataires sont solidairement responsables, cela signifie que chaque colocataire est responsable du paiement de l'intégralité du loyer.
Ainsi, si l’un des locataires ne paie plus sa part, vous pouvez forcer le second à en payer la totalité.

jeudi, septembre 6

Protection juridique bailleur : la solution pour les propriétaires qui préfèrent la caution solidaire !

Protection juridique bailleur : la solution pour les propriétaires...:
Certains propriétaires bailleurs préfèrent renoncer à l'assurance loyers impayés et se contenter d'une caution solidaire, afin de retrouver une plus grande liberté dans le choix des locataires.
 
Juridique Assurance a donc prévu une assurance spécifique pour qu'ils ne soient pas démunis de toute protection : La protection juridique bailleur...

mardi, septembre 4

Assureur grl : le choix de l'intermédiaire en assurance ne doit pas être négligé !




Les assurés confondent souvent l'assureur (la compagnie qui garantit le risque) et l'intermédiaire en assurance (l'agent ou le courtier qui vend le contrat).


S'il est important de bien choisir son contrat d'assurance grl, et donc son assureur, il est primordial de sélectionner un intermédiaire spécialisé et compétent.





Si vous vous adressez à des intermédiaires généralistes, du type mma grl, vous courez le risque de faire affaire avec un agent, serviable certes, mais incapable d'analyser avec finesse le dossier de votre locataire.





Hors, le dossier du locataire est la base de l'accord de votre assurance grl. S'il est incomplet ou erroné, vous risquez un refus de garantie !


Ne négligez pas cette étape et faites-vous accompagner par de vrais spécialistes.


C'est facile, nous sommes ici...faites votre devis grl en ligne et entrez en relation avec nous.





Vous pouvez aussi consulter la page GRL : Où et comment souscrire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...