mercredi, juin 20

Liste des assureurs GRL


Vous êtes propriétaire bailleur et vous recherchez un assureur grl pour souscrire votre Garantie des Risques Locatifs ?




Nous mettons à votre disposition la liste des assureurs grl, ainsi qu'une simulation grl en ligne pour connaître les conditions de votre assurance.



En effet, notre formulaire en ligne vous permet d'obtenir, en quelques minutes seulement, les tarifs et les garanties de plusieurs assureurs grl.

De plus, vous avez accès à une plateforme de conseillers spécialisés en assurances grl qui sauront vous épauler pour bien choisir l'assureur et le contrat qui convient le mieux à vos besoins.

lundi, juin 11

Dossier locataire GRL, calcul du salaire de base




Le dossier locataire GRL est un élément clé qui permet un accord de garantie de l'assurance grl, il ne faut donc pas le négliger.





Ainsi, il n'est pas toujours facile de préciser le montant du salaire du locataire dans la case des revenus du dossier GRL. Nous vous donnons ici quelques conseils pour bien constituer votre dossier locataire.


  1. Prenez en compte le salaire net du locataire.

  2. Évitez de prendre la valeur "net à payer" indiquée en bas à droite du bulletin de paie, car cette valeur peu être erronée :


    • Car diminuée par une avance sur salaire que le locataire aurait demandé à son entreprise.

    • Ou majorée d'un prime exceptionnelle, donc ne présentant pas un caractère régulier et permanent, à ignorer donc selon les règles de la GRL.


  3. Calculez plutôt le salaire net de votre locataire à partir de son salaire de base brut, indiqué en haut à gauche du bulletin de salaire. Retranchez ensuite de ce montant 22% à 25% environ, au titre des charges salariales.

  4. Enfin n'oubliez pas que vous devez calculer la moyenne des salaires sur les 3 mois qui précèdent la signature du bail, justificatifs à l'appui.




vendredi, juin 8

Assurance Loyers Impayés & revenus locataires : Comment déclarer ?

Pour prétendre à une assurance loyers impayés (GRL ou GLI), vous devez calculer le taux d’effort de vos locataires en fonction du montant du loyer charges comprises.
Ainsi les locataires ayant un taux d’effort entre 0% et 50% sont éligibles aux assurances loyers impayés. http://gli.capvie.info/2012/02/eligibilite-du-locataire-aux-assurances.html

Les revenus du locataire que vous devez retenir sont les ressources fixes, récurrentes et de montant régulier tel que : le salaire de base, les rentes, les prestations sociales (RSA, Allocations familiales…).
A contrario, les heures supplémentaires, primes exceptionnelle, etc... ne sont pas à prendre en compte en raison de leur caractère non récurrent.


Bon à savoir

Il est préférable de déclarer légèrement moins de revenus locataire, lors de la souscription de votre assurance loyers impayés, plutôt que trop. En effet, si vous surestimez les revenus du locataire (le rendant ainsi éligible à l'assurance loyers impayés), vous risquez de ne pas être remboursé par l'assureur au motif d'une fausse déclaration à la souscription de votre contrat. Soyez donc prudent...

mardi, juin 5

Assurance GRL : Bilan 2011 du dispositif.


L'APAGL a fourni, le 04 avril dernier, le bilan 2011 de la Garantie des Risques Locatifs (GRL). C'est l'occasion d'évaluer l'efficacité réelle du dispositif à remplir ses deux missions principales :
  1. Faciliter l'accès au logement de tous les locataires, y compris les plus fragiles.
  2. Protéger les propriétaires bailleurs des risques locatifs (loyers impayés et détériorations immobilières)

Les souscriptions grl en forte progression

En dehors des transferts des anciens contrats PASS-GRL vers la GRL2, les nouvelles souscriptions progressent de 36% avec 131 244 nouveaux lots assurés. Cette progression est aussi bien constatée chez les propriétaires bailleurs individuels que chez les professionnels de l'immobilier (administrateurs de biens).

Transferts PASS-GRL inclus, les nouvelles souscriptions s'élèvent à 204 131 lots en 2011.

La Garantie des Risques Locatifs facilite effectivement l'accès au logement

Les lots assurés compensables (*) représentent environ 80% des souscriptions grl, dont plus des deux tiers sont compensés par Action Logement.

Ce sont donc les salariés du privé qui bénéficient en premier lieu du dispositif grl, dont presque la moitié (47%) est âgée de moins de 30 ans.

(*) Compensables : Locataires dont le taux d'effort est supérieur à 28% et inférieur ou égale à 50%, ainsi que les locataires qui sont en situation de précarité face à l'emploi (CDD, CDI en essai...)

Par ailleurs, le taux moyen d'effort des locataires bénéficiaires de la GRL s'élève à 35%. Sachant que les propriétaires bailleurs exigent généralement de leurs locataires des revenus au moins 3 fois supérieurs au loyer (soit un taux d'effort max. de 33%), on comprend que le dispositif grl remplit pleinement sa mission de facilitateur d'accès au logement.


La garantie grl assure son rôle protecteur pour le bailleur

Le taux de sinistralité annuel net moyen en GRL est de 4,50%. Ainsi, c'est presque 1 propriétaire sur 20 qui doit faire face à un sinistre loyers impayés ou détérioration immobilières et qui bénéficie d'une indemnisation par l'assureur grl


source : APAGL, dossier de presse - bilan de la GRL arrêté au 31/12/2011.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...