mardi, février 14

La Garantie des Risques Locatifs (GRL) assure TOUS les locataires

L'assurance grl n'a pas le succès complet qu'espérait le secrétaire d'État au logement, Benoist Apparu. En cause, la réticence de certains assureurs à signer la nouvelle convention GRL de décembre 2009.


En effet, certains professionnels de l'assurance décrient le dispositif GRL en lui conférant un caractère uniquement social, c'est à dire, un dispositif dont le but serait exclusivement d'assurer les locataires fragiles disposant d'un faible niveau de ressources ou d'un statut professionnel précaire (CDD, intérimaires, chercheurs d'emploi...).


Si l'objectif de l'assurance grl est de faciliter l'accès au logement, donc de garantir les profils de locataires fragiles, elle couvre également les locataires dont la situation est plus « classique », c'est à dire des locataires bénéficiant d'un CDI avec des revenus supérieurs à 3 fois le loyer.
Ainsi, la Garantie des Risques Locatifs (GRL) assure tous les locataires, dès lors qu'ils ont un taux d'effort inférieur ou égal à 50%.


C'est sur point essentiel que le nouveau dispositif grl, appelé aussi GRL2, s'est différencié de son prédecesseur, le PASS-GRL.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...